Publié le Laisser un commentaire

CONSEILS POUR LA COURSE PRINTANIÈRE ET LA REGENERATION MUSCULAIRE

Le printemps est une période merveilleuse de l’année avec un temps plus frais et des paysages colorés qui réapparaissent. C’est parfait pour profiter d’une course prolongée, surtout sur les sentiers ! En gardant cela à l’esprit, il y a quelques éléments que vous devez prendre en compte pour votre sécurité et votre performance. Voici les conseils des coureurs de l’association Annabis !

  1. Vérifiez vos chaussures : Si vous suivez votre distance, une bonne règle générale est de changer vos chaussures tous les 500-800 kms. Si vous constatez une usure excessive de la semelle ou des lignes de compression sur les côtés de la chaussure, cela peut également être un signe qu’il est temps de les changer.
  2. Le printemps peut apporter des températures très variables. Si vous courez le matin, il fait assez froid au départ, mais dès que le soleil commence à se lever, les températures peuvent augmenter très rapidement. Portez quelques couches que vous pourrez enlever et enrouler autour de votre taille lorsqu’il fera plus chaud.
  3. N’oubliez pas l’hydratation : Lorsqu’il fait plus frais et plus sec, nous ne remarquons pas autant notre sueur car elle s’évapore plus facilement. Mais il est tout de même important de continuer à vous hydrater car vous transpirez toujours. Si vous faites une sortie de plus de 5 à 6 km, n’oubliez pas d’apporter de l’eau ou une boisson pour sportifs !
  4. Pensez aux étirements : avec les températures plus fraîches, il est encore plus important de s’échauffer et de détendre les muscles avant de commencer une activité vigoureuse. Essayez un programme d’étirement dynamique pour faire les deux en même temps.
  5. Observez votre environnement : La nature constitue une formidable toile de fond pour votre course, surtout lors d’une journée ensoleillée de trail running. Mais s’il fait humide dehors, un risque important de glissade, notamment sur les routes et les trottoirs, peut apparaître. Faites attention où vous mettez les pieds !
  6. Récupération après l’entraînement : Toujours se refroidir avec une marche et poursuivre avec des étirements légers pour éviter les blessures et aider votre corps à récupérer. Massez et profitez de votre récupération post-entraînement avec les produits de massage Annabis Massage & Relaxation pour aider à apaiser et soulager les muscles, les tendons, le dos et le cou après votre course.
  7. Enfin, soyez attentif pendant votre course et assurez-vous de profiter de chaque seconde. Bonne course !

Votre équipe Annabis

Laisser un commentaire